header ilustraciones

sudeste-asiatico-head.jpg
'
Fluye el petróleo, sangra la selva

-Graffiti en Quito - Ecuador

Keep the oil in the soil and the coal in the hole

-Conference of Polluters - COP17 - Durban 2011

'

Noticias

Boycotter l'industrie pétrolière, « ennemi numéro un de la survie de notre civilisation »

arton3992-d3d28Le constat dressé par les deux derniers rapports récemment publiés [1] par le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) sont sans appel. Les émissions de gaz à effet de serre croissent plus vite que jamais – 2,2 % par an entre 2000 et 2012 contre 0,4 % par an sur les trois décennies précédentes – atteignant des niveaux sans précédent et faisant craindre de dépasser le seuil des 2 °C dès 2030. Par ailleurs, les effets du réchauffement climatique et des catastrophes qu'il provoque (cyclones, pluies diluviennes, sécheresses...) vont s'aggraver fortement au 21ème siècle, et ce dans toutes les régions du monde. Elles ont pour noms : insécurité alimentaire, pressions sur l'accès à l'eau, conflits, populations déplacées ou problèmes sanitaires.

Lire la suite : Boycotter l'industrie pétrolière, « ennemi numéro un de la survie de notre civilisation »

PetroChina en Ecuador en medio de graves denuncias de corrupción

La Gran Época

88723536El pasado mes de agosto el presidente de Ecuador Rafael Correa comunicaba su decisión de abrir la explotación petrolera en el Parque Yasuní, luego en septiembre, lanzó la campaña "La mano sucia de Chevron", que denuncia el daño ambiental causado por esta transnacional en el Amazonas.

"En el 2009 Correa era elogiado por los ambientalistas por no permitir las perforaciones en Ishpingo-Tambococha-Tuputini -o ITT- un área rica en petróleo en el Parque Nacional Yasuní (...) pero el mismo año el ministro de Planificación Económica de Ecuador preparó una presentación privada para el equipo de Correa, donde prometió hacer "el mayor esfuerzo para apoyar a PetroChina y Andes Petroleum (también china), en la exploración en ITT", aseguró Reuters el pasado 26 de noviembre.

Lire la suite : PetroChina en Ecuador en medio de graves denuncias de corrupción

Las ofertas para 17 campos petroleros tienen más plazo

El Comercio

Infografia-ofertas-campos-petroleros-plazo ECMIMA20140108 0071 44Las ofertas para incorporar nueva tecnología en 17 campos de la estatal Petroamazonas se receptarán este 24 de enero.

En principio, hoy era la fecha límite para la recepción de propuestas, pero se postergó dos semanas "en función de múltiples pedidos de varias compañías participantes, que solicitaron una extensión (...) para poder presentar sus ofertas", indicó Petroamazonas a este Diario a través de un correo electrónico.

Este es el segundo proyecto más importante del Gobierno para incorporar reservas de crudo en el mediano plazo.

De concretarse esta licitación se espera la llegada de empresas petroleras y de servicios -nacionales y extranjeras- que introduzcan nuevos procesos de extracción de crudo en 17 campos antiguos de Petroamazonas, donde cada vez es más difícil sacar petróleo.

Lire la suite : Las ofertas para 17 campos petroleros tienen más plazo

Équateur : un collectif d'ONG dénonce auprès d'AEF le virage présidentiel sur l'exploitation du pétrole du parc Yasuni

 

amanda yepez
 Amanda Yépez, porte-parole du collectif Amazonie pour la vie.

AEF

Amanda Yépez, porte-parole du collectif Amazonie pour la vie, dénonce le revirement du président équatorien mettant fin à la sanctuarisation emblématique d'une partie du parc Yasuni en Amazonie, lors d'un entretien téléphonique avec AEF, lundi 19 août 2013.

Baptisé Yasuni-ITT, ce projet consistait à renoncer à l'exploitation de ses réserves en pétrole, contre l'engagement de la communauté internationale de verser au pays la moitié des recettes pétrolières potentielles (AEF n°7243).
Depuis 2007, le plus petit pays de l'Opep faisait ainsi figure de pionnier dans la préservation de la biodiversité. Le fonds ayant été trop peu alimenté selon le président équatorien Rafael Correa, celui-ci a annoncé avoir signé le décret de liquidation de ce fonds, et par conséquent la fin du projet Yasuni, jeudi 15 août dernier. Amanda Yépez décrit la campagne en cours destinée à « lancer un référendum populaire » sur cette question, alors que la population est favorable à la préservation du parc, et revient sur les enjeux environnementaux.
AEF : Que s'est-il passé jeudi 15 août en Équateur ?
Amanda Yépez : Le président Rafael Correa a annoncé sa décision de demander au Congrès l'autorisation d'exploiter les réserves de pétrole du bloc « ITT » (Ishpingo, Tambococha et Tiputini, du nom des trois gisements des zones de la forêt tropicale concernée) du parc Yasuni, qui abrite la biodiversité la plus riche d'Amazonie

Lire la suite : Équateur : un collectif d'ONG dénonce auprès d'AEF le virage présidentiel sur l'exploitation du...

En Pologne, Occupy Chevron contre les gaz de schiste

stop-fracking-chevronAlter Echos

Cela fait plus de 50 jours que des paysans polonais repoussent l'arrivée des camions de Chevron dans la région de Zurawlow. La multinationale prétend détenir toutes les autorisations nécessaires pour mener ses projets en vue d'explorer et exploiter les gaz de schiste. Selon les riverains, l'autorisation d'études sismiques prend fin au 6 décembre 2013 tandis que l'autorisation de forer aurait été annulée en juin 2012. Quelques mois plus tôt, Chevron avait provisoirement renoncé à forer, après une très forte mobilisation locale qui est retracée dans le documentaire La Malédiction du gaz de schiste. C'est justement une courte interview du réalisateur de ce documentaire, Lech Kowalski, qu'Alter-Echos (www.alter-echos.org) vous propose pour compléter la série d'articles publiés portant sur les mobilisations contre les gaz et pétrole de schiste sur la planète (voir ce panorama global).

Alter-Echos : Vous passez beaucoup de temps à Zurawlow, où les paysans polonais s'opposent physiquement à l'installation de Chevron sur une parcelle de terrain en vue de l'exploration et l'exploitation de gaz de schiste. Pourriez-vous nous décrire la situation et nous préciser quels sont les objectifs de cette lutte ?

Lire la suite : En Pologne, Occupy Chevron contre les gaz de schiste  

Impunidad para siempre: La Corte Suprema de los EEUU protege a las multinacionales de la responsabilidad civil por violaciones de los DDHH

ARGENPRESS

El 17 de Abril, la Corte Suprema de los Estados Unidos ha tomado una decisión trascendental que tendrá como resultado que en el futuro va a ser imposible responsabilizar a las empresas multinacionales por sus crímenes.

Lire la suite : Impunidad para siempre: La Corte Suprema de los EEUU protege a las multinacionales de la...